Ordinaire…. 5e

Fichier PDF du cours ici: fiche 5 ordinaire 5e
  • les questions à se poser avant de démarrer la pratique:

Qu’est ce qu’un objet banal ? Un objet du quotidien.  Un jouet n’est pas un objet banal. Vous n’avez pas le droit d’utiliser plusieurs objets : UN objet suffira.

Comment choisir mon objet ? En fonction de sa matière (opaque, transparent, translucide, coloré..). En fonction de sa forme ( pointu, fourchu, avec des trous etc…)

Je photographie son ombre ? Je photographie la lumière sur l’objet ? L’un ou l’autre ou les deux.

Comment transformer sans pouvoir intervenir sur l’objet?  La transformation doit se produire par les effets d’éclairage ou de prise de vue. Vous n’avez pas le droit de modifier l’objet: interdit de lui rajouter quoique ce soit !

⇒ Pensez à aménager un espace sombre pour prendre en photo avec la lumière. Vous pouvez produire des effets avec la projection sur des supports variés: un mur, un angle, un rideau, un papier froissé etc.. Vous avez le droit d’utiliser plusieurs lumières et de jouer avec les reflets.

⇒ Pensez au travail photographique: cadrage, angle de vue, effets de saturation ou de mise au point, filtre, tout est permis! Vous pouvez amplifier la transformation avec la prise de vue !

⇒ Identifiez bien les points sur lesquels vous êtes évalué.

  • vocabulaire:

Illusion: effet obtenu par l’utilisation d’artifice ou de trucage qui crée un sentiment de réel ou de vrai.

Image: c’est une représentation de quelque chose ou de quelqu’un (réel ou imaginaire). On distingue deux sortes d’images: image fixe (dessin peinture) et image animée ou mobile (film, dessin animé)

Ombre : zone sombre due à l’absence de lumière ou au fait que la lumière rencontre un obstacle opaque.

L’ombre portée est l’ombre que projette sur une surface tout objet ou toute personne éclairée.

L’ombre propre est la partie ombrée d’un objet lorsqu’il est éclairé d’un côté.

Projection: action de montrer à l’écran ou sur un plan des ombres, des images fixes ou animées.

  • Évaluation et travail à rendre pour le 10 Avril 2020.

Fiche à remplir (ou à recopier) et à rendre en même temps que l’envoi de votre photo:  Fichier pdf ici:  eval Ordinaire..5e
  • Œuvres associées/ Recherches:

Man Ray  » Rayogramme » 1927  →Site officiel

Christian Boltanski  » Théâtre d’ombre »  Installation 1984 →Quelques infos ici

Colette Hyvrard « les envahisseurs » photographie  100 x 164 cm  1994  →site officiel

Claude Leveque « The-diamond sea » 2010 Installation in situ  →site officiel

Tim Noble and Sue webster « Dirty white trash with gulls » 1998




RETOUR DES ÉLÈVES

Dans ce sujet il y avait plusieurs difficultés:

– le choix de l’objet « banal » nécessite un regard particulier sur la forme , la matière de l’objet en fonction des effet d’éclairage et de projection. Un objet compacte sans une forme particulière produit peu d’effets ou , au contraire, un objet avec une forme très caractéristique, transparent ou ajouré ( trous dans lesquels la lumière passe) permet beaucoup d’effets de projection ou d’éclairage et facilite la transformation.

– la transformation peut se produire à partir de la lumière et des ombres mais aussi dans la manière de photographier. Jouer sur les effets de matière , très graphique, ou jouer sur une prise de vue très plongeante, par exemple, permet d’accentuer l’illusion. Le choix du support de la projection a son importance aussi, un fond déformé, comme un papier froissé, un angle de mur, augmente , là aussi, la déformation de la projection et donc de l’objet.

– la prise de vue: il est nécessaire dans ce sujet de porter une attention particulière à la photographie. D’abord parce que le rendu est photographique mais aussi parce que la photographie permet de  déformer une réalité ( et donc l’objet) en cherchant un cadrage, un angle de vue, un fond pour accentuer la transformation. La mise en scène , ( l’organisation de vos éléments dans un espace défini ) avait aussi sont importance et permettait de diriger le regard du spectateur.

↑Recherches d’effets très graphiques, proche du dessin avec une belle palette de dégradés ou de noir et de blanc et de beaux effets de profondeur.

↑Recherches sur la mise en scène et l’éclairage et parfois aussi sur le fonction de l’objet.

↑Recherches photographiques avec des jeux sur la répétition des formes, la composition de l’image ( organisation des lignes, formes, couleurs) , sur l’éclairage et les matières…. A noter: c’est souvent une organisation en diagonale qui est privilégiée ( composition dynamique).

Bravo à tous pour votre investissement et pour la diversité des réponses !

⇐Retour Continuité pédagogique